Définition de reptile , qu'est qu'un reptile ?

définition d'un reptile

 

Un reptile (Reptilia en latin) est un animal vertébré, généralement tétrapode, amniote, et membre de la classe des sauropsides. Les premiers animaux à pouvoir être classés dans les reptiles sont apparus sur Terre dès le Carbonifère.

Dans le monde vivant actuel, ils sont représentés par quatre ordres :

  • les crocodiliens (crocodiles, gavials, caïmans et alligators) : 23 espèces ;
  • les rhynchocéphales (sphénodons de Nouvelle-Zélande) : 2 espèces ;
  • les squamates (lézards, serpents et amphisbènes (« lézard-ver ») : environ 7 900 espèces ;
  • les testudines (tortues) : environ 300 espèces.

Les reptiles, au sens courant, regroupent les animaux terrestres à température variable (ectothermes) et dont le corps est recouvert par des écailles. Autrefois considéré comme un taxon scientifique, ce regroupement s'est révélé, notamment avec l'essor de la cladistique, être non pertinent. En effet les reptiles ne forment pas un groupe monophylétique mais un groupe paraphylétique : certains reptiles théropodes ont donné naissance aux oiseaux, et les reptiles mammaliens ont donné naissance aux mammifères.

« Reptile » signifie « qui rampe », bien que ce ne soit pas une caractéristique universelle de cette classe.

La partie de l'histoire naturelle traitant des reptiles se nomme l'herpétologie (accès à la liste des herpétologistes).

Description :

Bien qu'ayant toujours continué à évoluer, certaines caractéristiques se retrouvent chez tous les reptiles. Les reptiles actuels sont poïkilothermes et ont conservé le même condyle occipital situé à l'arrière du crâne et assurant l'articulation avec la première vertèbre, alors que chez les amphibiens et les mammifères, il est double. De nombreux reptiles muent et leur peau n’est pas « recyclée ». Cette caractéristique n'est presque plus visible pour de nombreuses espèces de tortues et de crocodiliens. Sauf exception (par exemple la tortue luth), ils conservent une peau recouverte d'écailles. Presque tous les reptiles sont ovipares (pondent des œufs), mais certains sont vivipares ou ovovivipares.

À l'exception des crocodiliens, les reptiles présentent un cœur dont les deux ventricules ne sont pas complètement séparés. Toutefois, même avec un ventricule non divisé, le mélange de sang artériel et veineux est minime. Les tortues, elles, possèdent deux oreillettes et un seul ventricule.

Les comportements protecteurs parentaux sont particulièrement développés chez certains serpents (Pythonidae et Elapidae) ainsi que chez les crocodiliens et complètement absents chez d'autres espèces comme les tortues marines ou la plupart des lézards.

Taxonomie :

Éléments d'histoire

C'est Josephus Nicolaus Laurenti (1735-1805) qui, en 1768, dans sa thèse consacrée à la fonction venimeuse chez les reptiles et les amphibiens, définit le premier précisément la classe des reptilia.

Liste des ordres : 

  • Crocodilia — Alligators, caïmans, crocodiles, gavials.
  • Rhynchocephalia.
  • Squamata Oppel, 1811 — Lézards et serpents.
  • Testudines Linnaeus, 1758 — Tortues.

 

source