Ostéodystrophie des reptiles

L'ostéodystrophie, aussi appelée ostéofibrose, est une maladie touchant les reptiles, due à des carence en calcium ou en certaines vitamines.

Causes :

Cette maladie est consécutive soit à une carence en calcium, soit à un défaut d'absorption de ce calcium par l'organisme.

Elle peut provenir qu'un régime alimentaire trop pauvre en calcium. Pour les reptiles végétariens, par la consommation de végétaux pauvres en calcium, et pour les reptiles insectivores par la consommation d'insectes ayant eux-mêmes consommé des végétaux pauvres en calcium (les insectes étant, à la base, peu riche en cet élément).

Ce problème se pose nettement moins pour les reptiles carnivores, le calcium étant naturellement présent dans les reptiles ou mammifères consommés.

Elle peut aussi provenir d'un défaut d'assimilation du calcium par l'organisme, soit par manque de vitamines (précurseurs de la vitamine D3, qui participe à l'absorption du calcium), soit par manque d'exposition aux UV (ultraviolet) (pour les reptiles diurnes ou semi-diurnes).


Certains animaux y sont plus sensibles que d'autres. Les jeunes en pleine croissance sont particulièrement sensibles à ce problème. Les femelles gravides également, car leur organisme utilise beaucoup de calcium pour la fabrication des œufs.

A contrario les reptiles nocturnes ont une chaîne d'assimilation du calcium plus robuste, et sont donc moins sujet à cette maladie.

Effets :

Cette maladie se traduit par une fragilisation des os, et en particulier les os long du corps (tibia par exemple).

Ceci peut conduire à des fractures spontanée, à des déformations des os ou encore à des malformations chez les sujets en croissance (déformations de la colonne vertébrale, de la machoire, des pattes et de la queue pour les plus courantes).

À plus ou moins long terme cette maladie est fatale, soit par les effets qu'elle produit sur les os (fractures et déformations) soit par un affaiblissement de l'organisme, conduisant à un effondrement des défenses immunitaires.

Cas des reptiles en captivité :

Dans la nature cette maladie apparait lors de conditions difficiles conduisant à des carences.

Cette maladie est beaucoup plus fréquente lorsque les animaux sont maintenus en captivité (voir terrariophilie).

Les causes sont alors liées au manque de calcium dans les aliments fournis (végétaux inadaptés, insectes ayant consommé des végétaux inadaptés…), à un manque de vitamines dans la nourriture (vitamines A et D principalement), ou encore à un manque d'apport en UV, pour les animaux diurnes ou crépusculaires.

 
Les solutions sont préventives et correctives.

Préventives : répondre aux besoins des reptiles en fournissant une alimentation riche en calcium et en vitamines (directement ou indirectement) et en fournissant des UV par un éclairage adapté.

Correctives: en fournissant des compléments alimentaires en calcium et vitamines, et bien sûr en corrigeant les conditions de l'environnement.
Quoi qu'il en soit, un passage par un
vétérinaire spécialisé en reptiles est nécessaire pour fournir un traitement adapté à l'animal, en fonction de son âge, sa condition physique, son poids, son espèce

 

source